(+237) 222 25 18 44 / (+237) 699 80 64 83 / (+237) 677 63 89 25 acagerj@yahoo.com

Inscription conférence N° 1

FILTRE
Noms et prénomsAdresse emailCommentaire ou messageFiliationTitre de la communicationListe des auteursRésuméMots-clésDéposer votre articleMode de participationNoms et prénomsAdresse emailCommentaire ou messageFiliationTitre de la communicationListe des auteursRésuméMots-clésDéposer votre articleMode de participationSubmission Date
Ishaga dairouishagadairou191@gmail.com
Je suis intéressé
VoirieIe respectIshaga dairou
A distance1659377157000
Bouopda Guechou Sergeserge.bouopda@giz.de
Je souhaite participer en présentiel pour le compte du projet SLGA de la GIZ. La prise en charge sera assurée par l'organisation que je représente.
En présentiel1659444640000
NIOTO Brigitte Nancynancynioto2@gmail.com
Honorée d'être convié à cette conférence internationale scientifique pourtant sur la discipline du présent et de l'avenir dans une étude décomposée de la terre: Géomatique
MariéCaractérisation des effets de la métropolisation de Douala sur la ville de Dibombari par Télédétection et des SIGJulius TATA Nfor & NIOTO Brigitte Nancy
Les systèmes d’information géographique (SIG) et la Télédétection sont devenus un véritable d’outil d’analyse spatiale, touchant presque tous les domaines, tels que l’urbanisme. L’objectif de cette recherche est d’explorer la contribution de l’utilisation combinée de la télédétection et des SIG dans la gestion d’effets de la métropolisation de Douala sur la ville de Dibombari. Quatre axes ont été choisis pour cette étude : la couverture spatiale, l’évolution démographique, les flux d’échanges et services entre les deux villes et l’occupation foncière sur une période de 43 ans (1977 à 2020) à partir d’images Landsat. Les trajectoires d’évolution des changements d’occupation et d’usage des sols ont d’abord été reconstruites à partir de la classification des images satellite selon une approche orientée-objet. Ensuite, des métriques paysagères ont été calculées afin d’analyser les principales dynamiques spatio-temporelles de l’expansion urbaine et leur impact sur les structures paysagères. Les enquêtes de terrain ont été menées pour avoir les données statistiques. Les résultats révèlent une nette progression du tissu urbain qui est inégalement réparti dans l’espace, mais surtout concentré autour des routes nationales n°3 et n°5 et autour des limites entre Douala IV et les villages proches de Dibombari. Cette progression de la consommation foncière, d’un taux moyen 1,2%/an à compter de 2014 s’est principalement effectuée au détriment des terres agricoles tandis que la tache urbaine continue d’intégrer de plus en plus les espaces verts proche de Douala. La projection faite de l’évolution urbaine de la ville de Dibombari, étant très optimiste va conduire à l’actualisation de la base de données foncière et à la naissance de projets de cartographie Web, pour la simplification des interactions des particuliers et les services communaux pour la naissance d’une Dibombari résiliente. Métropolisation, Télédétection, SIG, Ville de Dibombari, Cameroun.
Métropolisation ; armature urbaine; urbanisme ; étude diachronique; flux .https://acager.org/wp-content/uploads/wpforms/2000-274cf9257ed406e6f2a4eea69b5c5493/Article-Complet-c2831812e9becf41ed2fb1fdd50844d2.pdfEn présentiel1659472793000
Medieubou Chindjimechiro@yahoo.fr
Nous sommes ravis d'être confié à cette grande conférence internationale hybride GAGER.
Enseignante à l'université de Yaoundé ILa cartographie des shoppings de la ville de Yaounde The mapping of shopping in the city of Yaounde.ELOUNA Boris1, MEDIEBOU CHINDJI2 (1) Master en cartographie Université de Yaoundé I (2) Chargée de cours Université de Yaoundé I
De nombreuses crises urbaines sont liées à la difficulté d’identifier à partir d’une cartographie un aménagement urbain où on peut trouver : la rue des shoppings, le marché des vivres, le secteur des supermarchés. L’objectif de cet article est de présenter les étapes de la méthode utilisée pour cartographier l’aménagement des shoppings de la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY. Pour y parvenir, nous avons collecté les données GPS (coordonnées géographiques) et prises de vues, les données non spatiales (références des articles, prix des articles et genre) afin de les traiter et de les implémenter. Il en ressort une Base de données, une carte de « shopping mall » numérique et un système de recommandation. Ainsi, la cartographie de l’aménagement urbain de la ville de Yaoundé s’avère donc nécessaire en s’appuyant sur les outils de la Géomatique.
Cartographie, Communauté Urbaine, Shoppings, géomatique, ville de Yaoundé.A distance1659508149000
Elouna Borisboris1elouna@gmail.com
Nous sommes ravis d'être confié à cette grande conférence internationale hybride GAGER'22
Chercheur à l'université de Yaoundé ILa cartographie des shoppings de la ville de Yaounde The mapping of shopping in the city of Yaounde.ELOUNA Boris1, MEDIEBOU CHINDJI2 (1) Master en cartographie Université de Yaoundé I (2) Chargée de cours Université de Yaoundé I
Résumé. De nombreuses crises urbaines sont liées à la difficulté d’identifier à partir d’une cartographie un aménagement urbain où on peut trouver : la rue des shoppings, le marché des vivres, le secteur des supermarchés. L’objectif de cet article est de présenter les étapes de la méthode utilisée pour cartographier l’aménagement des shoppings de la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY. Pour y parvenir, nous avons collecté les données GPS (coordonnées géographiques) et prises de vues, les données non spatiales (références des articles, prix des articles et genre) afin de les traiter et de les implémenter. Il en ressort une Base de données, une carte de « shopping mall » numérique et un système de recommandation. Ainsi, la cartographie de l’aménagement urbain de la ville de Yaoundé s’avère donc nécessaire en s’appuyant sur les outils de la Géomatique.
Cartographie, Communauté Urbaine, Shoppings, géomatique, ville de Yaoundé.En présentiel1659508352000
Dr LIMAN KAOYE MADAHAN BIEN-AIMElimankaoylims@gmail.com
Merci bien, j'espère que ça ne soit pas une information de plus. Merci
En présentiel1659509411000
Bayeck Charles Josuécharlesbayeck@yahoo.fr
Merci
A distance1659510103000
Kouedjou Idriss Landrykouedjou.landry@gmail.com
Toutes nos félicitations au comité d organisation
En présentiel1659511187000
Kouedjou Idriss Landrykouedjou.landry@gmail.com
Toutes nos félicitations au comité d organisation
En présentiel1659511330000
ALI MAHAMAT ABAKARalimahamatabakar0@gmail.com
Très enthousiaste d'y prendre part.
Hydro-géomorphologie
A distance1659511558000
TANKOU KAMELA Valeryv.tankou@feicom.com
Participant FEICOM
En présentiel1659517957000
NFOR MOUNGUE Vivianev.moungue@feicom.com
Participation FEICOM
En présentiel1659518604000
EBEGNE epse MENGUE Annette Danielle Harlinea.ebegne@feicom.com
Participant FEICOM
En présentiel1659518720000
ANGOULA AZANG Guy Raymondguyazang2@gmail.com
Je suis en de parcours d'une expertise en Finances Publiques locales. Je pense que cette conférence m'apportera beaucoup
A distance1659519076000
NGANG Fréderiquef.ngang@feicom.com
Participant FEICOM
En présentiel1659519545000
FOH Josie Lionelj.foh@feicom.com
Participant FEICOM
En présentiel1659519631000
Pounah Jordan Stéphanestephanepounah@gmail.com
Ancienne étudiante
A distance1659542055000
ASSI Kopeh Jean-Louisassikopeh@gmail.com
Participer à cette rencontre car les données géospatiales sont d'une importance capitale dans l'aménagement et des ressources environnementales.
Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa (Côte d'Ivoire)
A distance1659547976000
Hamadou Adamou Oumarououmarouhamadouadamou@yahoo.fr
Bonjour. J'aimerais participer à cette conférence publique pour acquérir plus de renseignements sur les débouchés de la géomatique dans toutes ses formes. Merci
A distance1659553699000
WADOUFEY Abbelwadouf@gmail.com
Biobibliographie du communicateur principal WADOUFEY ABBEL est doctorant à l’université de Ngaoundéré, Informaticien- chercheur en service à l'Institut National de Cartographie (INC), il a contribué à plusieurs projets de conception de bases de données spatiales et de réalisation des plateformes de webmaping pour le compte de plusieurs ministères à l'instar du mintoul et mindhu. Il mène ses recherches sur les Modèle de prédiction de l'évolution de l'occupation de l'espace urbain en utilisant les techniques d’Intelligence Artificielle (IA).
Combatting Soil Degradation and Desertification in the Far North Cameroon Through A Webmapping Application using OpensourceToolsWadoufey Abbel, Mohamadou Yakouda, Namekong Dagha Sinclair
In order to efficiently combat soil degradation and desertification in Far North Cameroon, an ecological approach called ReviTec® was established through an experimental demonstration site. In the light of the management of spatial data within the site, ReviTec® researchers have been encountering difficulties related to data collection, analysis and display on plant growth processes. For sustainable management of ReviTec® activities, we propose in this research, a Geographic Information System coupled with WebMapping, that makes it easier to directly disseminate and manipulate objects on a map. This system has enabled the viewing of items such as trees, islands, half-moons and bunds on the map where they are represented by points. For each structure, the system offers a possible visualization by a simple click on “More Information” on plant species, treatment applied on plants, plant growth, plant images, and tree biovolumes. Such an adapted and innovative technology is suggested to be implemented in other existing ReviTec® sites in Cameroon for a better visualization of results obtained.
ReviTec®, WebMapping, GIS, spatial data, soil degradation, desertification, information system.https://acager.org/wp-content/uploads/wpforms/2000-274cf9257ed406e6f2a4eea69b5c5493/combatting-soil-degradation-and-desertification-in-the-far-north-c2d3e4dbc4ef0feef98e4f8a9f37b04d.pdfA distance1659592252000
KEUMO SONGONG Roméorkeumo@yahoo.fr
Bonjour à toutes l'équipe. Je viens par la présence mon souhait de participer activement à cette conférence. Merci
UNIVERSITÉ DE BAMENDASIG et modélisation des inondations en milieu urbain au Cameroun : une issue pour la gestion des inondations à Dschang(1) Raïssa MAFOKOU KENFACK, (2) Roméo KEUMO SONGONG
Les inondations ne se limitent plus aux villes camerounaises de plaines comme Douala (Août 2001, juin 2007, Août 2010, juillet 2015 et Aout 2020) ou Kribi (1998 et 2011). Elles s’observent de plus en plus dans les villes de hauts plateaux et particulièrement à Dschang (Août 2010, septembre 2014, Août 2017 et tout récemment en Juin 2022). La récurrence de leur occurrence constitue un handicap majeur pour le développement urbain en raison des importants dégâts enregistrés. En dépit des mesures prises par les services compétents pour éradiquer ce fléau, les mécanismes de production des inondations dans cette ville à croissance rapide restent peu maîtrisés. Au regard de ce constat désolant, comment faire face au risque croissant d’inondation dans un contexte d’urbanisation accélérée et non maitrisée ? L’objectif de cette recherche est de montrer comment les Systèmes d’Information Géographique peuvent constituer des outils clés de modélisation voire de gestion des inondations en milieu urbain. Pour le démontrer, il a été mobilisé un cadrage méthodologique qui s’organise en trois étapes : un repérage des sites d’occurrence des inondations, une enquête domiciliaire auprès de 220 ménages répartis dans huit des vingt quartiers résidentiels de la ville, la collecte de données pluviométriques et d’occupation du sol, les mesures de la hauteur des eaux et les lectures complémentaires. Prenant appui sur les outils et techniques des Systèmes d’Information Géographique, les résultats obtenus de l’analyse des données collectées montrent que l’incivisme dans les vallées de Dschang est caractérisé d’une part par des constructions anarchiques, l’obstruction des cours d’eau et des drains, l’occupation des zones marécageuses et des zones de fortes pentes. D’autre part, les cours d’eau sont transformés en dépotoir des déchets produits dans les zones inondables. Les Systèmes d’Information Géographique nous ont permis de dresser les cartes d'exposition à l'aléa et des enjeux exposés, et permettent ainsi aux décideurs de prédire des inondations et d'organiser des secours.
Mots clés : SIG, Modélisation, Gestion, Inondation, Milieu Urbain, Dschang, Cameroun.https://acager.org/wp-content/uploads/wpforms/2000-274cf9257ed406e6f2a4eea69b5c5493/Contribution-Mafokou-et-Keumo-bd3f3833650d4364edb68f54b6b862cc.docxEn présentiel1659602793000
BEASSEM DJEGUEDBE ÉRICbeassemdjeguedbe@gmail.com
Géographe de formation, j'ai été stagiaire au service télédétection et SIG du CNRD au Tchad pendant six mois. Ma passion et mes expériences dans le domaine de geospatiale sont des pré-requis pour prendre part à cette conférence.
A distance1659611260000
MEZAFACK KAROL LAVOINEkarol.mezafack@yahoo.com
NA
Unité de Recherche d’étude climatologique Environnementale de l’Université de DschangDynamique spatio-temporelle de l’occupation du sol sur le paysage mont Cameroun, Région du Sud –Ouest CamerounMezafack Karol Lavoine,Tata Juluis Nfor,Nguefack Jovis Arnold,Tientcheu loic,Masango Sone et Momo Solefack
Le paysage du mont Cameroun, situé dans la région du sud-ouest Cameroun est une zone très anthropisée caractérisé par les phénomènes (d’urbanisation, défrichement, mise en culture, etc.) et soumise à une forte dégradation du couvert végétal. Tenant cela en compte, l’objectif principal de ce travail est d’analyser la dynamique spatio-temporelle de l’occupation du sol dans ladite zone. La méthodologie du travail s’est basée sur l’analyse des images satellitaires des capteurs TM, ETM et OLI des périodes de 1986, 2010 et 2020. La méthode de classification des images s’est basée sur l’algorithme vraisemblance. Toutefois, l’évaluation des changements entre les catégories d’occupation du sol ont été réalisées au moyen du logiciel Idrisi selva afin d’évaluer les gains et les pertes des catégories d’occupation du sol. En effet, la photo interprétation et les revues documentaires ont permis d’identifier onze classes d’occupations du sol dans le paysage. Les résultats de cette étude montrent que les Changements observés s’opèrent de façon différente au cours des périodes 1986-2010 et 2010 2020. La vitesse de changement globale montre une régression notable de certaines catégories d’occupation du sol. Il s’agit surtout des formations végétales naturelles (forêts littorales, forêts sub-montagnard et les mangroves) avec respectivement une régression globale de l’ordre (-30,28 %, -14,33 % et -38,37%) de la surface totale de la zone d’étude. Au même moment, d’importantes progressions s’observent du côté des forêts secondaires jeunes et au niveau des forêts denses de montagne, respectivement de 33,94 % et 13, 49 %. Par ailleurs, la progression la plus spectaculaire demeure celle de la classe des espaces bâtis et les Agro-plantations paysannes avec un taux d’expansion globale de l’ordre de 137,29 % et 29 %. Les changements d’occupations du sol sont principalement liés aux plantations de type monoculture agro-industrielles et Agro- plantation paysanne, conjuguée à l’avancement de l’urbanisation et aux défrichements, constituent les principaux facteurs de conversion des terres les plus visibles au niveau du paysage. Tout ceci pourrait s’expliquer par la forte anthropisation du paysage. Il semble nécessaire de prendre des mesures urgentes pour sauvegarder les écosystèmes restants
Dynamique spatio-temporelle, paysage, mont Cameroun, et Occupation du solhttps://acager.org/wp-content/uploads/wpforms/2000-274cf9257ed406e6f2a4eea69b5c5493/Article-MEZAFACK-Mont-Cameroun-73bf73f20616026f63a4836aac59546c.docxEn présentiel1659611996000
JULIUS TATA NFORjtnfor2007@yahoo.com
Conference Participation Confirmation - I had difficulty uploading our full paper on this plateform may be due network breakdown. I will do it later. Thanks.
1Unité de Recherche de Climatologie et d’étude Environnementale (URECEEN) , Département de Géographie, Aménagement-Environnement, l’Université de Dschang 2 Fokabs Inc., 2500 St. Laurent Blvd, Ottawa, ON, K1H 1B1, Canada 3 Green Cameroon. Buea Cameroon. 4 Département de biologie végétale, Université de Dschang, CamerounTélédétection, SIG et étude de la dynamique spatio-temporelle de l’occupation du sol sur le paysage du Mont Cameroun, Région du Sud –Ouest CamerounMezafack Karol L1,2 ; Julius Tata Nfor1, Nguefack Jovis Arnold1, Tientcheu loic1 Masango Sone3 Momo Solefack 4
Le paysage du Mont Cameroun est doté d’un volcan tropical couvert d’une ceinture forestière dense que des siècles d’occupations humaines ont contribué à modeler. Tenant cela en compte, l’objectif principal de ce travail est d’analyser la dynamique spatio temporelle de l’occupation du sol d’utilisation des sols dans ladite zone. L’approche diachronique a été utilisées pour le traitement numérique images satellitaires de la période de 1986, 2010 et 2020 selon l’algorithme vraisemblance. Toutefois, les croisements des images la période 1986 et 2020 à partir du module land change modeler a permis d’évaluer les gains et les pertes des catégories d’occupation du sol. En effet, onze classes d’occupations du sol ont été identifiées mais qui ne sont pas toujours bien différenciées. Les Changements observés s’opèrent de façon différente au cours des périodes 1986-2010 et 2010 2020. La vitesse de changement globale montre une régression notable de certaines catégories d’occupation du sol. Il s’agit surtout des formations végétales naturelles (Forêts littorales, forêts Sub-montangard et les mangroves) avec respectivement une régression globale de l’ordre (-30,28%, -14,33% et -38,37%) de la surface totale de la zone d’étude. Au même moment, d’importante progression s’observent du côté des forêts secondaires jeune et les forêts dense de montage respectivement de l’ordre (33,94% et 13, 49%).Par ailleurs la, progression la plus spectaculaire demeure celle de la classe espaces bâtis et Agro-plantations paysannes avec un taux d’expansion globale de l’ordre de 137,29% et 29%. Toutefois, durant la période 1986 à 2021 quartes formes de changement ont été observées dans le paysage. Il s’agit autre du phénomène de régénération naturelles des forêts dense de montagne et secondaire jeune qui représente 39% du paysage suivi du phénomène de régénération qui représente 32,68% de la superficie du paysage. Le phénomène de déforestation quant à lui représente 17% de la surface du paysage, et enfin le phénomène d’urbanisation qui représente 10,96% du paysage. Tout ceci pourrait s’expliquer par forte anthropisation du paysage par les activités humaines. Il semble nécessaire de prendre des mesures urgentes pour sauvegarder les écosystèmes restants afin de permettre un développement plus équilibré de la zone.
l’occupation du sol, paysage, télédétection, SIG, anthropisation, Mont CamerounEn présentiel1659692829000
JULIUS TATA NFORjtnfor2007@yahoo.com
Conference participation confirmation. I had difficulty uploading our full paper on the plateform. I will do it later. Rendez-vous at Ngoundere come September. My best regards.
Unité de Recherche de Climatologie et d’Etudes Environnementale (URECEEN) Département de Géographie-Aménagement-Environnement, Université de Dschang,Caractérisation des effets de la métropolisation de Douala sur la ville de Dibombari par Télédétection et des SIGJulius Tata Nfor & Nioto Brigitte Nancy
Les systèmes d’information géographique (SIG) et la Télédétection sont devenus un véritable d’outil d’analyse spatiale, touchant presque tous les domaines, tels que l’urbanisme. L’objectif de cette recherche est d’explorer la contribution de l’utilisation combinée de la télédétection et des SIG dans la gestion d’effets de la métropolisation de Douala sur la ville de Dibombari. Quatre axes ont été choisis pour cette étude : la couverture spatiale, l’évolution démographique, les flux d'échanges et services entre les deux villes et l’occupation foncière sur une période de 43 ans (1977 à 2020) à partir d’images Landsat. Les trajectoires d’évolution des changements d’occupation et d’usage des sols ont d’abord été reconstruites à partir de la classification des images satellite selon une approche orientée-objet. Ensuite, des métriques paysagères ont été calculées afin d’analyser les principales dynamiques spatio-temporelles de l’expansion urbaine et leur impact sur les structures paysagères. Les enquêtes de terrain ont été menées pour avoir les données statistiques. Les résultats révèlent une nette progression du tissu urbain qui est inégalement réparti dans l’espace, mais surtout concentré autour des routes nationales n°3 et n°5 et autour des limites entre Douala IV et les villages proches de Dibombari. Cette progression de la consommation foncière, d’un taux moyen 1,2%/an à compter de 2014 s'est principalement effectuée au détriment des terres agricoles tandis que la tache urbaine continue d’intégrer de plus en plus les espaces verts proche de Douala. La projection faite de l’évolution urbaine de la ville de Dibombari, étant très optimiste va conduire à l’actualisation de la base de données foncière et à la naissance de projets de cartographie Web, pour la simplification des interactions des particuliers et les services communaux pour la naissance d’une Dibombari résiliente.
Métropolisation, Télédétection, SIG,Ville de Dibombari, CamerounEn présentiel1659694201000
Tchuembou Talom borisboristchuembou@gmail.com
Inscription à la conférence Je suis Géomaticien spécialisé en cartographie et collecte mobile de données. Je consacre une réelle attention aux solutions libres et gratuites. Je suis disposé pour participer et donner un coup de main durant la conférence si nécessaire
En présentiel1659705484000
OUMAR ALHADJI DELBA ADAMoumaralhdelba55@gmail.com
Bonsoir, je suis étudiant à l'université de Ngaoundéré-Cameroun. Entant que passionné de la géomatique, je souhaite prendre part à la conférence.
///
/
/A distance1659708976000
MADOUNE LOlomadoune2015@gmail.com
Je viens par cette présente demander aupres de votre haute bienveillance l'autorisation de participer à la conférence
A distance1659714993000
Yaya Aboubakaraboubakaryayahamoa@gmail.com
Très intéressant
Géographe de formation
En présentiel1659734536000
Doundaye Mathieumathieudoundaye@gmail.com
Cette conférence sera bénéfique pour nous qui sommes des étudiants en géographie et qui avons besoin des connaissances des Systèmes d'Information Géographique en général.
A distance1659738723000
fr_FRFrançais